LE RAW FOOD : QUELS BIENFAITS ?

Article Uberti raw food - nourriture crue

La nouvelle tendance de ces derniers mois, c’est de tout manger cru ! Ce nouveau “régime” à la mode, c’est le crudivorisme. Un régime où on ne mange que de la « raw food » (nourriture crue) ! Vous voulez en connaître un peu plus sur ses éventuels bienfaits sur la santé ? Nous allons voir tout ça ensemble ! Venez, approchez, nous n’allons pas vous manger tout cru !

 

Quels aliments consommés en raw food ?

Comme vous avez du certainement le comprendre, le but est de consommer uniquement des aliments crus. L’assiette d’un crudivore se compose majoritairement de fruits, légumes, graines, huiles et oléagineux n’ayant pas subi de température supérieure à 37°C. Les aliments seront donc consommés tel quel sous forme crue, en jus, germés, fumés, fermentés ou séchés. Pour les personnes ne suivant pas de régime vegan, la viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers crus sont autorisés.

 

Pourquoi manger raw food ? Quels sont les bienfaits ?

Comme nous l’avons vu dans l’article sur la cuisson (juste ici), chauffer ses aliments au-dessus de 37°C détruit une grande partie des vitamines et minéraux. Si toute votre alimentation est cuite, il se peut alors que vous ne receviez pas tous les bénéfices que peuvent vous apporter les aliments. Aussi, lorsque les fibres sont cuites, cela modifie leur structure. Elles deviennent certes plus douces et digestibles pour votre intestin, mais elles perdent un peu de leur pouvoir rassasiant et régulateur de transit.

Autre inconvénient de la nourriture 100 % cuite : connaissez-vous la leucocytose digestive ? Lorsque vous mangez, le corps reconnaît les aliments comme des étrangers et va donc sécréter des globules blancs pour les éliminer. Il se rendra ensuite compte que les aliments ne sont pas dangereux pour lui et va laisser le tube digestif faire son travail. Une alimentation majoritairement cuite entraînerait une plus grande leucocytose digestive et épuiserait à force le système immunitaire. Si vous avez tendance à attraper toutes les maladies qui traînent dans l’air, c’est peut-être parce que vous ne mangez pas assez d’aliments crus !

 

Quels sont les inconvénients du raw food ?

Attention ! Une alimentation 100 % crue peut-être bénéfique en cure de quelques jours, mais pas tout une vie. En effet, des carences peuvent tout de même apparaître et entraîner au long terme une grande fatigue, des pertes de cheveux, une peau sèche et des ongles friables. En outre, parmi tous les aliments auxquels vous devrez dire adieu : les féculents ; et pourtant, ils jouent un grand rôle dans l’équilibre de votre assiette et ne peuvent pas être définitivement bannis. De plus, il vous faudra faire attention à votre consommation de sucre car lorsque l’on ne consomme plus d’aliments riches en amidon, nous avons tendance à nous tourner vers des aliments riches en sucres rapides (fruits crus et séchés). Même s’il est de bonne qualité, le fructose en excès n’est pas meilleur pour la santé. La modération est la clé de toute bonne santé !

 

Quelques conseils pour vous aiguiller :

  • Augmentez votre consommation d’aliments crus progressivement pour ne pas irriter votre intestin. Consommez les crudités en début de repas pour démarrer la digestion et éviter la leucocytose digestive. Si vous voulez consommer entièrement cru, optez plutôt pour des cures de 1 à 2 semaines à chaque changement de saison pour éviter les carences que peut entraîner ce régime au long terme.
  • Consommez des liquides non pasteurisés et non stérilisés. Préparez votre propre boisson végétale, optez pour des produits laitiers crus et des vinaigres non pasteurisés comme le vinaigre 50 extraits d’Uberti.
  • Utilisez du beurre cru et des huiles de première pression à froid comme l’Huile spéciale Uberti pour agrémenter vos plats.
  • Ne lésinez pas sur les épices et aromates : ils donneront du goût à vos préparations crues.
  • Enfin, consommez si possible des produits bio et/ou locaux.

 

Pour ceux qui veulent des idées de repas, voici une journée 100 % crue :

  • Petit-déjeuner : Chia bowl

– 3 c. à s. de Chia bowl Fitness
– 120 ml de lait végétal
– 1 c. à c. de purée de cacahuètes ou amandes
– ½ fruit

  • Déjeuner

Soupe carotte curcuma coco :
– 1 carotte
– 150 ml d’eau de coco
– 1 pincée de curcuma
– sel, poivre
Carpaccio de bœuf + 1 c. à s. d’huile d’olive première pression à froid + basilic
Yaourt végétal au psyllium (voir la recette ici)
1 poignée de fruits séchés

  • Collation

3 cookies crus
1 verre de jus de légume et de fruit maison (exemple : betterave + pomme)

  • Dîner

Les champi’cajou
Salades + 1 c. à s. d’huile spéciale Uberti + 1 c. à s. de vinaigre 50 extraits
1 fruit

 

Maintenant que vous connaissez un peu mieux les secrets de l’alimentation crue, vous avez toutes les clés en main pour mettre du croquant dans vos assiettes ! Et surtout n’oubliez pas de vous plaisir, mais avec modération !

 

Nourrissez votre corps, votre cœur et votre esprit.

 

Julie, diététicienne naturopathe